home Dev.Pizza

Tu n’es pas fait pour être dev

Ma vie de développeur web freelance
Recruteur debout en train de juger quelqu'un

Un jour j’ai passé un entretien d’embauche dans une grosse boîte. Les locaux étaient énooooormes.

Je me rends à l’étage indiqué par les écriteaux du rez de chaussé. J’ouvre la porte d’entrée (de type porte blindée) et je me retrouve face à face à un grand open space hyper silencieux où travaillaient au moins une centaine de personnes.

Soudain j’avais un public. Une foule de gens qui n’attendait qu’à me voir déambuler à travers la pièce pour me passer au rayon X. Peut-être une des rares distractions de la journée.

MMMMmm… bonjour?

Ah, il y a eu une ou deux réactions. Ah en fait non. Tout le monde vire sur son double 19 pouces et démarre soudainement une symphonie endiablée de tapotages de claviers et autres cliquetis. Ok ok, il y a comme une petite odeur d’acharnement sur le tchat ça ^^

Comme tu peux t’en douter, j’étais trop à l’aise…

Bref.

Mon interlocuteur officiel arrive au bout de 5 minutes et me place dans une salle entièrement vitrée, au plus grand plaisir de mes spectateurs. C’est parti pour 15 minutes de présentation de l’entreprise. Et nous on a fait x millions d’euros, on est leader de ci, les meilleurs de ça, a la pointe de tout, c’est formidable, c’est merveilleux, c’est fantastique…bla bla blaaaaa. Ensuite j’me présente. On me coupe. On me pose des questions pièges. Et pourquoi t’as fait ci, et pourquoi t’as quitté ça.

Puis arrive le test. Le fameux. Mon bourreau.

“Vous avez 2 heures, appelez-moi quand vous aurez fini”.

What??? Mais j’ai pas prévu de passer l’après-midi ici moi! Bon allons-y, il me faut trouver un job tout de même.

Aïe, je ne comprends pas la première question.
Aïe, certaines parties sont en anglais.
Aïe, mêmes les QCMs je ne comprends rien.
P’tain c’est quoi des “portes logiques”???

Je déclare forfait au bout d’une heure.

Mon examinateur revient dans la pièce et prends le paquet de feuilles pour admirer mon oeuvre. BINGO! J’suis tombé sur le graal des recruteurs. Il va me mettre face à tous mes échecs et commenter touuuuutes les parties où je m’étais trompé. Bien évidemment, dans ses commentaires, je ne pouvais pas espérer qu’il me livre les réponses, ça aurait été bien trop beau.

Et pour m’entendre dire au final “tu ne sais pas ce que sont les portes logiques? Alors tu n’es pas fait pour être développeur”. J’ai eu beau essayer de me justifier, il était catégorique. A la limite je pouvais faire le technico-commercial (le mec il m’attribue des métiers comme ça sans me connaître), mais absolument pas développeur web. Alors que j’ai exercé ce métier pendant 4 ans auparavant. C’est vraiment étonnant comme compte-rendu.

J’avoue que le terme “porte logique” je ne l’avais appris nulle part et que malheureusement pour moi, je ne suis pas né en détenant cette information. Et finalement la plus logique des portes fut celle que j’ai prise à la fin de mon entretien.

Une expérience

Je n’écris pas ce post pour rager, ni pour m’apitoyer sur mon sort, ni pour critiquer les personnes qui m’ont reçues ce jour là. C’est juste le partage d’une histoire plutôt banale. Celle d’un entretien raté. Après tout ça arrive à plein de monde ce genre de situation.

Bien sûr, cet entretien ne m’a pas empêché d’en faire d’autres, beauuuucoup plus sympathiques d’ailleurs. Et de trouver au final des gens qui ont cru en moi. Qui ont vu en moi le potentiel et qui ont bien voulu me donner une chance.

Aujourd’hui je suis toujours dev. Ça va faire plus de 10 ans maintenant. Et je kiffe toujours ce que je fais. Je découvre des tonnes de trucs chaque jour. C’est d’la bombe bébé!

Et au final, je ne sais toujours pas ce qu’est une porte logique. J’ai beau lire et re-lire la définition de temps en temps, je ne pourrais toujours pas l’expliquer. Mon cerveau l’oublie à chaque fois. Je crois que je fais un blocage là dessus, lol 🙂 .

Tout ça pour dire que

Qu’il ne faut pas se laisser abattre par ce genre de situation. Que notre motivation doit rester intacte coûte que coûte et que chaque échec est en réalité un pas de plus vers la réussite!

Aussi je dois dire que je crois au destin. J’me dit qu’il m’a peut-être préservé d’un taff ingrat avec des chefs hyper cons et des situations toxiques.

Maintenant j’me dit ça à chaque fois que je foire un entretien et ça passe crème 😀 .

2 commentaires :
  • De Baptiste

    Hey,
    Ça fait du bien de lire des anecdotes comme ça, j’adore !
    J’attends avec impatience ton prochain post.

    Ps: est-ce normal que les commentaires qu’on met ne s’affichent pas en dessous de tes posts ?

    A bientôt

  • De Baptiste

    Ah si je les vois bien maintenant, désolé 😉

Laisser un commentaire