home Dev.Pizza

Mes premiers revenus en tant que développeur web freelance

Ma vie de développeur web freelance
Une personne faisant des calculs avec sa calculette

Au mois de février j’ai entamé ma deuxième mission.

Contrairement à celle d’avant ou on m'a éjecté au bout que 4 jours, cette fois-ci ça se passe super bien. Le projet sur lequel je travaille avance bien, l’équipe est super sympa et mon client a l’air content de mon travail.

A la base c’est un projet de 6 mois minimum avec des contrats de 3 mois renouvelables. Nous sommes au mois de mars et mon premier contrat se finit dans un mois. J’me dis que parti comme ça, ils vont reconduire la prestation pour 3 mois. Plutôt très encourageant. 🙂

Mais il y a eu un événement encore plus encourageant qui m’a vraiment décidé à rester freelance pendant un beau bout de temps.

Il s’agit de mes premiers revenus! 😁

Feedback sur ma première facturation d’un mois de travail

Ok, l’argent est un sujet tabou en France mais j’pars du principe que je fais cet article non pas pour étaler mes gains mais au contraire pour encourager fortement les développeurs à se lancer! Ceux qui sont dans cette phase de transition de devenir freelance et qui hésitent encore… faites un pas en avant et vous verrez bien!

Ce qu’il faut savoir quand on est free, c’est qu’on est pas payé à la fin du mois comme un salarié. Les délais de paiement peuvent varier de quelques jours à quelques mois. Donc il faut avoir quelques sous de côtés pour combler le temps d’attente. Heureusement j’ai pu compter sur mon solde tout compte lorsque j'ai démissionné. Je n’avais pas posé 15 jours de vacances exprès pour ça.

Bref, actuellement je bosse avec mon client par l’intermédiaire de Talent.io et je suis payé en moyenne à 15 jours après la fin du mois.

Je facture à la journée 500€ HT par mois. Par rapport à mon expérience, niveau tarification je suis dans la moyenne. J’ai juste comparé les tarifs des autres développeurs sur Malt.fr.

C’est clair qu’au final ça représente une belle somme. Il n’y a pas photo.

Mais tant qu’on a pas touché ses premiers honoraires, tout ça, ça reste du théorique. Psychologiquement, on travaille et on attend. Limite quand tu vois tout le monde toucher sa paye le 28 du mois ça te fais bizarre car toi tu sais qu’il te faudra attendre encore plus de deux semaines. A la fin tu commence limite à te démotiver car t’as pas l’habitude d’attendre autant…

Jusqu’au jour où ça tombe et que tu vois une jolie petite ligne sur le relevé de ton compte bancaire.

Mon relevé bancaire indiquant une ligne de crédit à 10000 euros

10.000€ euros… c’est juste un truc de ouf!

Jamais mon compte bancaire n’a reçu de telle somme et jamais je me suis dit un jour que quelqu’un serait prêt à me payer autant pour un mois de travail.

Dans ma vie, j’en ai vécu pleins des galères financières. Du coup je connais très bien la valeur de l’argent. Et je me dis que là, c’est juste une dinguerie.

Bien entendu il s’agit d’un montant brut. Sur les 10.000 je vais avoir 30% de taxes que je vais reverser à l’état + 10% de frais divers (train, assurance, repas, matos…etc).

Mais après avoir retiré ces charges, il me reste tout de même 6000€ net. Avec ça, je vais pouvoir mettre un max de côté et faire des pauses de temps en temps dans l’année pour développer d’autres projets qui me tiennent à cœur (dont Green Local Miam).

Aujourd’hui avec du recul, j’me dis que devenir développeur web freelance c’est aussi un bon levier pour devenir entrepreneur à temps plein et ça nous permet à terme d’ouvrir pleins de portes de l’entrepreneuriat jusque là inexplorées. Un nouveau terrain de jeu. J’adore!

Puis j’ai 2 choses intéressantes à te dire : en gros, en passant freelance j’ai concrètement doublé mon salaire d’un mois à l’autre. Pour moi c’est vraiment une des plus belles opérations de ma vie.

L’autre chose, c’est que côté humain je n’ai plus de chefs. Je n’ai que des clients et des collaborateurs. Du coup tout le monde est sympa avec moi. Quand il y a des coups de bourre, les gens restent courtois. On bosse main dans la main, on se challenge et on produit un max.

C’est vraiment le pied! 😃

Comment j’en suis arrivé là?

J’vais pas t’écrire un roman. J’vais faire au plus simple pour que tu puisses limite te lancer au plus tôt. Si tu as des questions, n’hésites pas à me les poser dans les commentaires, je serai ravi de te répondre.

Alors, pour en arriver là concrètement, voici ce que j’ai fait :

  1. J’ai appris, appris, appris. Notamment sur Open Classroom, Udemy et Grafikart. J’ai appris essentiellement à développer en PHP et à utiliser le framework Symfony. Plus un tas d’autres trucs à côtés mais le PHP et Symfony restent mes connaissances essentielles.
  2. J’ai pratiqué, pratiqué, pratiqué. J’ai fait 2 ans en alternance (aujourd’hui je n’ai qu’un Bac+2), puis j’ai travaillé plus de 4 ans dans le web dans des boites diverses et variées. Toujours à faire du développement PHP. Ce qui m’a aidé à apprendre encore plus de trucs.
  3. Puis récemment je me suis renseigné sur le statut d’auto-entrepreneur (pour le côté administratif) et récolté pas mal de feedbacks sur internet auprès d’autres développeurs freelance.
  4. J’ai passé du temps à faire un bon CV.
  5. Je me suis créé un compte linkedin, puis j’ai alimenté ma page à fond jusqu’à obtenir le statut « Expert » et j’ai commencé à me connecter avec un max de recruteurs. Aujourd’hui je suis ami avec presque 200 recruteurs de cabinet.
  6. J’ai fixé mon prix en me comparant aux autres devs sur Malt.fr.
  7. Je me suis inscrit sur freelance-info.
  8. Et enfin je suis passé par Talent.io qui m’a trouvé ma mission actuelle et avec qui nous cultivons de très bonnes relations.

Voilà voilà.

J’espère que ce feedback t’as intéressé et peut-être aidé à revoir tes projets professionnels.

Aujourd’hui les développeurs ont le vent en poupe. Les entreprises peinent à recruter et sont prêts à payer cher des compétences tech. Ce ne sont pas que des rumeurs et je voulais t’en apporter la preuve ici.

Moi je dis qu’il est temps d’en profiter avant que les IA nous piquent notre boulot 😂

3 commentaires :
  • De Séverine

    Merci pour cet article : il sent la sincérité et remonte le moral quand on se demande si on a fait le bon choix…
    Je suis encore dans la phase 5 « me suis créée un compte linkedin… » mais pour l’instant ça ne colle pas ;-( je trouve que c’est très très long.
    Combien de temps a duré cette phase pour toi ? t-y étais-tu mis à plein temps ?
    Merci !

  • De Devpizza

    Merci Séverine!

    Alors pour Linkedin il ne faut pas hésiter à te connecter chaque jour avec de nouveaux recruteurs, c’est en démultipliant le nombre de connexions que tu vas réussir à gagner en visibilité. Cette étape t’apportera plus de retours sur le moyen/long terme. Combien de recruteurs as-tu dans tes relations aujourd’hui? Pour ma part j’en suis à un peu plus de 200 collectés en quelques mois (j’en ajoute environ plus de 10 par semaine un peu quand j’ai le temps) et je reçois en moyenne de 3 à 5 nouvelles offres chaque semaine.

    Par ailleurs je t’invite fortement à t’inscrire sur freelance info. Depuis que je l’ai fait j’ai eu sensiblement beaucouuuup plus d’appels. 🙂

    Bon courage pour tes recherches!

  • De Séverine

    🙂

Laisser un commentaire