home Dev.Pizza

Comment devenir développeur web?

Ma vie de développeur web freelance
Du code de programmation sur un écran d'ordinateur

Dans cet article je vais aborder à peu près tous les points qui me paraissent essentiels pour devenir développeur web. Sache juste que je viendrais le mettre à jour régulièrement pour l’enrichir d’avantage.

Tout part d’un savoir

A la base, pour être développeur web, bah… faut savoir développer 😁

Mais l’avantage qu’on a de nos jours c’est qu’on a accès à ce savoir très facilement et gratuitement. C’est juste dingue. Pour te dire, aujourd’hui si j’exerce le métier de développeur web c’est essentiellement grâce aux cours de @Mateo21 qui n’est autre que le fondateur de feu le SITE DU ZERO, rebaptisé par la suite Open Classrooms.

A l’époque j’avais 18 ans et j’étais perdu. Je n’avais aucune idée sur mon orientation professionnelle. Jusqu’au jours où j’ai suivi ce cours sur le HTML/CSS (c’est d’ailleurs toujours le même mais en version améliorée) qui a su m’apprendre pas à pas comment on concevait un site internet statique en partant de zéro! C’est pourquoi ça s’appelait le site du Zéro d’ailleurs ^^.

J’ai dévoré ce cours en 2-3 jours. Ensuite j’ai pratiqué. Ensuite je voulais en savoir plus. Savoir comment dynamiser les pages, comment intéragir avec les visiteurs, comment stocker de la data, comment envoyer des mails depuis mon serveur. Et j’ai suivi le cours sur le PHP. Puis le PHP orienté objet. Puis Symfony. Puis je suis devenu accro!

Puis j’ai fait un stage dans le web. Puis j’ai fait 2 ans en alternance dans le web. Puis j’ai eu mon premier CDD. Puis j’ai enchainé les CDI pendant 6 ans. Puis je me suis lancé récemment en freelance.

Donc si j’ai un conseil à te donner avant de te lancer c’est… apprends, apprends, apprends! Aujourd’hui les plateformes de cours en ligne ne manquent pas. Si je peux t’en citer quelques uns t’as :

Tu vas y passer du temps mais dis toi que le peu de temps passé sur ces cours, c’est un sacré investissement pour l’avenir!

Certains cours sont payants mais vraiment bien fichus. Au vu de leur qualité, de leurs faibles coûts et de ce que ça va te rapporter ensuite, je ne peux que t’inciter à t’y inscrire.

Et un état d’esprit

Mais dans mon histoire, en plus d’avoir suivi des formations, je dirais qu’il y avait tout de même 3 composantes bien plus importantes : l’envie d’apprendre, la curiosité et la débrouille.

Pour moi, ce sont les trois critères essentiels pour devenir développeur web.

Cultiver en permanence cet état d’esprit c’est s’assurer de suivre le bon chemin. D’ailleurs personne n’a la science infuse. Et personne ne prétends tout connaître au contraire. Les technos évoluent tellement vite qu’il est techniquement impossible pour un cerveau humain de tout savoir.

En revanche, il faut apprendre à chercher et à trouver toutes les réponses à toutes les problématiques techniques qu’on peut avoir. Pour te donner une idée, pour une journée de dev, je passe en général de 20% à 40% de mon temps sur internet pour chercher des solutions à mes blocages techniques + à faire de la veille tech permanente.

Personne ne viendra m’aider si ce n’est, les gens qui ont la même problématique que moi et qui postent leur solutions dans des forums ou dans des articles de blogs.

Très peu de maths!

Maintenant je viens casser le mythe du développeur web.

Dans ce métier, tu n’as pas besoin d’avoir un gros bagage en maths. Ça c’est de l’idée reçue. Pour te dire, moi même je suis archi nul en maths et je viens d’un cursus littéraire…

Mais ça ne m’empêche pas d’exercer ce métier depuis 10 ans et de travailler sur des sujets complexes. C’est simple, des maths pures et dures, j’en fait jamais. Et quand j’en fais, j’me fais aider par mon ami Google 🙂

En revanche, il faut travailler sa logique. Ça oui. C’est la base. En fait, ce que je fais au quotidien, ce n’est que de la logique. Traiter des conditions si, sinon, si. Mutualiser des portions de code. Enregistrer et restituer des données. En gros, je fais de l’algorithmie et j’utilise des concepts de codage déjà établis (design patterns).

S’exercer un max

Ce qui fait un bon développeur web je dirais que c’est son expérience. Plus on va produire du code, plus on va diversifier les projets, alors plus on pourra apprendre de choses.

Il n’y a rien de mieux que de coder dans le dur pour apprendre un max. De cette manière on apprends plus vite les bonnes pratiques, les design patterns et les erreurs à éviter. On apprends également à sortir de sa zone de confort assez rapidement et à se diversifier en touchant à plus de technos (un pas vers l’univers full-stack).

L’avantage dans ce métier c’est que tu n’as besoin de presque rien pour exercer. Jute un PC et une connexion internet. La plupart des outils qu’il nous faut pour travailler correctement sont disponibles sur le net en open source. De ce point de vue là on a vraiment pas à se plaindre. Il faut juste se trouver des projets à réaliser. Voir avec ses amis, sa famille ou au pire réaliser des projets perso comme ça pour le fun.

La formation

L’idéal c’est d’avoir un diplôme lié au domaine de l’informatique. Mais ça uniquement pour avoir plus de chances d’être sélectionné pas des recruteurs.

En revanche, niveau enseignement, je ne te garantis pas que tu vas apprendre quelque chose.

Moi même ayant fait un bac +2 spécialisé dans l’informatique je peux te confirmer que je n’y ai absolument rien appris d’utile. Mais bon ça c’était il y a 10 ans. Maintenant je pense que les enseignements ont du évoluer.

Toutefois, le mieux selon moi c’est de se trouver un cursus en alternance. De quoi suivre des enseignements théoriques d’un côté et apprendre sur le terrain de l’autre tout en obtenant au final un diplôme et une première expérience professionnelle réussie!

Comment trouver un job?

Mmmm… je n’ai pas vraiment de conseils à te donner là dessus. Tout ce que je peux te dire c’est que de nos jours les entreprises peinent à recruter des devs. Donc le mieux à faire dans un premier temps c’est de pimper ton CV et de l’envoyer à toutes les SSII de France  😛 .

Sinon oui, au minimum, aies un profil Linkedin nickel et commence à réseauter… ça aide pas mal!

Voilà, j’ai fait un bref tour d’horizon des points essentiels, qui je pense t’aideront à faire un pas vers le métier de développeur web. Cet article n’est pas figé. Je vais revenir régulièrement pour l’améliorer et pour y apporter de plus en plus d’infos utiles 😉

1 commentaires :
  • De Baptiste

    Hey!
    Superbe article 😀
    Personnellement, j’ai commencé à apprendre sur OpenClassrooms en 2016 et depuis j’ai bien évolué grâce à différents projets web (4 exactement) que j’ai réussi à décrocher.
    L’année prochaine je vais sans doute faire le parcours Dev web php/symfony d’OCR (je suis en terminale là ^^)!
    A bientôt…

Laisser un commentaire